Bonn 2 est lance !

Ce n’est pas un nouveau film mais une réunion de l’ONU sur le climat.  En 1998 le protocole de Kyoto a fixe un cadre international pour lutter contre le changement climatique. Il se termine en 2012. Il a fallu attendre 2005 pour que Kyoto soit effectif, avec la signature de plus de 55% des pays, responsable de 55% des émissions mondiales de gaz a effet de serre. La réunion de Bonn prépare un texte qui fera suite au protocole de Kyoto.

Mon rôle durant les 2 prochaines semaines est de vous tenir informe de ce qui se passe ici, et notamment de suivre la délégation française. La France se veut un pays volontaire pour l’écologie, alors je vais essayer de voir quels sont les objectifs de la vingtaine de diplomates present a Bonn et quel boulot ils arrivent a faire.

J’ai rencontre a la fin de la plénière d’ouverture monsieur Brice Lalonde, le chef de la délégation. Il est place sous la double responsabilité des ministres des affaires étrangères et de l’écologie. Je l’ai déjà rencontre pour préparer mon voyage Avenir climat et lorsque je lui annonce que j’allais le suivre durant les négociations il a commence par me demander des nouvelles de mon voyage ! Il a lui-même un blog climat trotter, mais un peu mort ces temps-ci, allez lui mettre des commentaires pour qu’il post des news !

Je lui ai demande son avis sur la plénière et avec un sourire au coin il me dit que c’est la première réunion, très formelle, ou chacun se présente. 2h de reunion pour la forme alors ?

Bon, je tente ma question suivante. Un texte doit faire suite au protocole de Kyoto, il y en a deja une version, qui va etre travaille et preparer pour Copenhague, la prochaine reunion avec les representants des gouvernements en decembre 2009.  Que va t’il se passer a Bonn 2 ? M. Lalonde : on va rajouter une centaine de pages a ce document durant les 2 semaines de reunions et on tranchera plus tard.

Bon, je n’aurais pas plus de commentaires ce matin, rien de tres folichon, mais il était prit aussi par l’actualité car un avion a disparu entre la France et le Brésil. Il me quitte en me souhaitant bon courage pour les 2 semaines de négociations, il ne restera peut-être pas jusqu’a la fin, un autre négociateur le remplacera.

Si vous avez des questions a poser a la delegation ou aux associations presentes ici, laissez moi vos commentaires et rendez-vous demain.

Advertisements