UNFCCC Poznan, 10 décembre 2008

UNFCCC Poznan, 10 décembre 2008

Demain, mardi, à Luxembourg se tiendra le Conseil des Ministres des Finances de l’Union Européenne. Au cours de cette rencontre seront débattus de nombreux sujets, et parmi eux l’un concernant les changements climatiques et donc la question principale du financement de l’adaptation aux changements climatiques. Les pays du Sud et en développement ont en effet besoin de financements pour s’adapter aux changements climatiques, mais également pour éviter que leur développement aussi sale que fut le nôtre n’ait encore plus de conséquences sur les changements climatiques.

Comment faire entendre sa voix ? Tout simplement en appelant le ministère de l’économie et des finances. Pour les joindre, veuillez composer l’un des deux numéros suivants ou envoyer un mail aux adresses suivantes :

Directeur de Cabinet Jean-Luc Tavernier
Téléphone : 01 40 04 04 04
jean.luc-tavernier@cabinets.finances.gouv.fr

Conseillère en communication Eva Quickert-Menzel
Téléphone : 01 53 18 96 83
eva.quickert-menzel@cabinets.finances.gouv.fr

Et voici le mail que vous pouvez envoyer :

Madame la Ministre,

Demain, lors du conseil des Ministres de l’Union Européenne sera abordée à la question du financement de l’adaptation aux changements climatiques dans les pays en développement et les pays du Sud. Dans ce domaine, bien que cela touche également à l’environnement, vous êtes le seul maître des décisions qui seront prises. Comme vous le savez probablement, au cours des négociations, la Norvège a fait une proposition très intéressante pour financer le fonds mondial d’adaptation. La proposition norvégienne permettrait de prélever un certain pourcentage non-encore défini sur le marché global des permis d’émissions. Ce pourcentage n’est pas encore défini, mais nous espérons qu’il sera à la hauteur des besoins déjà définis par l’organisation des Nations Unies pour permettre une adaptation conforme au principe de responsabilités communes mais différenciées.

Ainsi, nous comptons vraiment sur votre action et votre intervention demain lors du Conseil des Ministres des Finances.
Veuillez recevoir l’expressions de nos plus adaptables et financables salutations !

Advertisements