La plénière bat son plein. Dans la plénière tout est permis.
Et quand le délégué du Costa Rica prend la parole c’est pour aller à l’essentiel :

Là, le couperet tombe : “au paragraphe 22 (j)(iii), nous voulons remplacer le terme “or” par “understood as””. Là, stupéfaction, et commune interrogation, se moquent-ils de nous ? En plus clair, et en français, on remplace un “ou” par un “compris comme”. Le changement peut sembler important, mais réalité, dans le texte de négociations cela n’a strictement rien changé; si… on a perdu 10 minutes à cause d’une discussion de procédures entre le président de groupe de travail et le délégué.

Advertisements